Un incubateur d’entreprises est une structure accueillant et accompagnant des entreprises en création. Acteurs de l’innovation, les incubateurs jouent un rôle essentiel dans la maturation d’un projet innovant. Présents à la fois en amont de la création et au cours de la vie de l’entreprise, ils mettent à disposition des porteurs de projet une multitude de services leur permettant de se lancer dans les meilleures conditions. Ils concourent ainsi à la formation d’un écosystème propice à l’émergence et au développement.

L’offre de services est différente d’un incubateur à l’autre. Il est donc assez difficile de mettre chaque incubateur dans une catégorie précise. Les services les plus largement retrouvés sont les suivants:

  •  accompagnement personnalisé ,
  •  intervention d’experts techniques et métiers,
  • accès à une communauté d’anciens incubés,
  • hébergement à un prix pouvant être inférieur au prix du marché,
  • mise en relation avec des investisseurs, des partenaires, des clients, des béta-testeurs, etc.
  • mise à disposition de matériels et de services, de technologies,
  • apport de capitaux moyennant une prise de participation .

En Afrique l’une des principales problématiques dans la création de start-ups reste le financement. Les établissements financiers jugent les risques liés à l’accompagnement de l’innovation trop importants. Les incubateurs sont donc pour le moment la solution de financement privilégiée pour les entreprises en création. Partout sur le continent on assiste une floraison de ces structures dont la raison d’être est d’accompagner les start-ups qui s’engagent dans la révolution digitale. j’ai sélectionné pour vous 10 de ces accélérateurs de start-ups qui font bouger l’Afrique.

  1. IHub au Kenya

2. JokkoLabs au Sénégal

3. Wennovation Hub au Nigéria

4. SW7 en Afrique du Sud

5. ActivSpace au Cameroun

6. Woelab au Togo

7. Mobile Web Ghana au Ghana

8. Incubateur CTIC au Sénégal

9. Incubateur CIPMEN au Niger

10. Al Akhawayn University Technology Incubator au Maroc

 

Écrivons notre histoire au numérique,

By SamyAlex

 

 

Sources de rédaction: